L'Irlande s'achemine vers des semaines d'instabilité politique

dimanche 28 février 2016 17h31
 

* Les deux grands partis de centre-droit doutent d'une alliance

* Les résultats définitifs attendus lundi

* Le Sinn Fein pourrait profiter du blocage politique

par William James et Padraic Halpin

DUBLIN, 28 février (Reuters) - Le risque d'un blocage politique durable en Irlande s'est accru dimanche faute de majorité claire à l'issue des élections législatives, des responsables des deux partis les plus aptes à former une coalition ayant écarté l'hypothèse d'une alliance.

La reprise du décompte des voix, interrompu samedi soir, n'a fait que confirmer les lourdes pertes subies par le Fine Gael, le parti du Premier ministre sortant, Enda Kenny.

Le Fianna Fail affiche au contraire un score supérieur aux prévisions et pourrait plus que doubler sa présence au Parlement, ce qui fait d'une coalition entre ces deux partis de centre-droit la solution la plus évidente, même si elle serait sans précédent.

Mais la rivalité qui oppose les deux formations depuis la guerre civile de 1922-1923 semble laisser peu d'espoir de les voir conclure un accord, ce qui menace le pays d'un blocage politique comparable à celui que connaît l'Espagne depuis la fin décembre, ce qui pourrait conduire à un nouveau scrutin dans quelques mois.

"Je ne suis pas favorable à un gouvernement avec le Fine Gael", a déclaré Dara Calleary, porte-parole du Fianna Fail, samedi soir sur la chaîne de télévision publique RTE.   Suite...