Barclays a décidé de se retirer d'Afrique-FT

vendredi 26 février 2016 22h59
 

26 février (Reuters) - Jes Staley, le directeur général de Barclays, a décidé de mettre un terme aux opérations de la banque en Afrique, écrit le Financial Times, citant des sources proches du dossier.

La décision, arrêtée par le conseil d'administration la semaine dernière à l'issue d'un réexamen ordonné par Staley, doit être annoncée mardi, ajoute le quotidien financier.

Le conseil d'administration a désigné une sous-commission pour étudier comment et quand vendre Barclays Africa, dit encore le FT.

Barclays, présente en Afrique depuis plus d'un siècle, n'a fait aucun commentaire dans l'immédiat.

Staley a passé en revue les actifs africains après que le président sud-africain Jacob Zuma eut décidé de changer de ministre des Finances par deux fois en moins d'une semaine alors même que la situation économique est tendue.

La filiale africaine de Barclays dispose d'un actif de 36 milliards de livres (45,7 milliards d'euros), sur une base pondérée du risque, et a dégagé un bénéfice de 791 millions de livres sur une période de neuf mois, soit 13% du total du groupe bancaire.

(Sneha Teresa Johny, Wilfrid Exbrayat pour le service français)