Onxeo-La trésorerie 2015 assure un financement jusqu'à mi-2017

vendredi 26 février 2016 18h28
 

PARIS, 26 février (Reuters) - La société de biotechnologie Onxeo a terminé l'année 2015 sur une trésorerie de 33,6 millions d'euros, ce qui assure à ce spécialiste des cancers rares une visibilité financière jusqu'à mi-2017.

En 2015, son chiffre d'affaires récurrent a augmenté de 68% à 2,7 millions d'euros grâce à la commercialisation aux Etats-Unis du Beleodaq (lymphome) et du Sitavig (traitement des mycoses buccales chez les patients atteints de cancer de la tête et du coup).

Onxeo est née de l'absorption en 2014 du danois Topotarget par le français BioAlliance Pharma. Le Beleodaq appartenait au premier et le Sitavig au second.

"2016 sera une année clé pour Onxeo, au cours de laquelle nous finaliserons l'essai de phase III de Livatag (cancer primitif du foie) dont les résultats sont attendus en 2017", commente Judith Greciet, la directrice générale d'Onxeo, dans un communiqué.

"Nous serons également en mesure d'annoncer les premiers résultats de notre programme de recherches précliniques sur Beleodaq et Livatag en combinaison avec d'autres anticancéreux, notamment des immunothérapies", ajoute-t-elle.

A la Bourse de Paris, Onxeo a clôturé vendredi à 3 euros, faisant ressortir une capitalisation boursière de 122 millions d'euros. L'action a perdu 20% depuis le début de l'année après une baisse de 28,98% l'an dernier.

Le communiqué :

bit.ly/1n1Ljf7 (Noëlle Mennella, édité par Dominique Rodriguez)