Le patron d'Airbus ne souhaite pas une fusion Honeywell-UTC

jeudi 25 février 2016 00h41
 

25 février (Reuters) - Airbus Group ne voit pas en quoi une fusion entre Honeywell International et United Technologies Corp (UTC) favoriserait ses intérêts, a déclaré mercredi le président exécutif de l'avionneur américain.

"J'ai l'impression que la direction d'UTC partage mon analyse", déclare Tom Enders dans un courrier électronique.

Les deux équipementiers de constructeurs aéronautiques tels que Boeing et Airbus ont discuté d'une éventuelle fusion mais UTC est convaincu que les autorités américaines de la concurrence rejetteraient une telle opération, a-t-on appris lundi de sources informées de ces négociations.

Une telle fusion donnerait naissance à un groupe pesant plus de 90 milliards de dollars (81,71 milliards d'euros) de chiffre d'affaires. Cette entité combinerait cependant un fournisseur de moteurs pour avion et un fabricant de cockpit, ce qui pourrait nourrir l'opposition de Boeing et d'Airbus à un tel rapprochement. (Greg Roumeliotis à New York; Patrick Vignal pour le service français)