** LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe **

mercredi 24 février 2016 07h54
 

PARIS, 24 février (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont attendues en baisse mercredi à l'ouverture dans le prolongement de la séance de la veille avec la poursuite du repli des cours du pétrole, qui donnent la tendance des marchés financiers mondiaux depuis plusieurs semaines.

D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien pourrait perdre jusqu'à 0,7% à l'ouverture tandis que le Dax à Francfort et le FTSE à Londres pourraient céder 0,5% tous les deux.

La Bourse de Tokyo a terminé en baisse de 0,85%, elle aussi en raison du pétrole mais également du raffermissement du yen, qui évolue sous le seuil de 112 pour un dollar et se rapproche de son pic de 15 mois atteint début février.

La rechute des cours du pétrole avait déjà coupé l'élan de Wall Street mardi après plusieurs séances de redressement.

Après avoir chuté de plus de 4% mardi, le Brent de la mer du Nord continue de perdre du terrain mercredi et il est repassé sous les 33 dollars le baril.

Le repli de l'or noir vient en réaction aux déclarations du ministre saoudien du Pétrole, qui a écarté mardi toute baisse concertée de la production pour réduire l'excédent d'offre sur le marché mondial.

Ces propos ont réveillé une aversion pour le risque entraînant une baisse des marchés actions, également alimentée par des mouvements de prises de bénéfices après plusieurs séances de progression.

Outre le yen, d'autres valeurs refuge retrouvent de l'attrait aux yeux des investisseurs. Le rendement de l'emprunt du Trésor américain à 10 ans est tombé au cours de la nuit à un creux de deux semaines, à 1,714%, et l'or a effacé ses pertes du début de semaine pour s'échanger à 1.285,80 dollars l'once, se rapprochant ainsi d'un plus haut d'un an à 1.262,90 dollars atteint il y a environ deux semaines.

La journée est pauvre en indicateurs macro-économiques, aussi bien en Europe qu'aux Etats-Unis, et cela pourrait renforcer le poids des résultats d'entreprise sur la tendance, tels ceux d'Airbus, qui a annoncé mercredi des résultats annuels légèrement supérieurs aux attentes et une augmentation de son dividende.   Suite...