InterContinental ne voit pas de besoin de grossir

mardi 23 février 2016 13h23
 

23 février (Reuters) - InterContinental Hotels Group ne se sent pas sous pression pour grossir après les opérations de croissance externe annoncées par ses concurrents, a déclaré mardi le directeur financier du groupe hôtelier coté à Londres.

IHG, qui exploite plus de 5.000 établissements sous les marques Crowne Plaza, Holiday Inn et InterContinental notamment, est déjà bien exposé aux segments de croissance du secteur comme le luxe ou les hôtels "boutiques", a fait valoir Paul Edgecliffe-Johnson en présentant à la presse les résultats trimestriels du groupe.

"Si des opportunités vraiment très intéressantes se présentent, nous les étudierons (mais) nous sommes bien représentés dans les domaines où la demande est forte", a-t-il dit.

Le secteur de l'hôtellerie, confronté à la concurrence de sites de location d'appartements comme Airbnb, connaît un vaste mouvement de consolidation qui a vu AccorHotels racheter le propriétaire du Savoy à Londres et Marriott International lancer une OPA sur Starwood Hotels & Resorts Worldwide.

Suite à des spéculations sur les marchés, IHG avait démenti en novembre envisager une vente ou une fusion. Son cours de Bourse avait depuis baissé de 11% mais il se reprend de 3,7% mardi après la publication de résultats trimestriels légèrement meilleurs que prévu accompagnés de l'annonce d'une redistribution de 1,5 milliard de dollars (1,4 milliard d'euros) aux actionnaires sous la forme d'un dividende spécial. (Esha Vaish, Véronique Tison pour le service français)