France-L'Unedic revoit ses prévisions de chômage à la hausse

mardi 23 février 2016 16h53
 

PARIS, 22 février (Reuters) - L'Unedic a revu en hausse mardi ses prévisions sur l'évolution du nombre de chômeurs en France, tablant désormais sur un recul de 25.000 demandeurs d'emplois de catégorie A (sans aucune activité) cette année alors qu'il en attendait 51.000 de moins auparavant.

Leur total atteindrait ainsi 3,566 millions fin 2016.

En ajoutant les catégories B et C, il progresserait de 26.000, à 5,502 millions, là où l'organisme gestionnaire de l'assurance chômage anticipait précédemment une baisse de 1.000 unités.

Pour 2017, l'Unedic escompte une nouvelle baisse de 26.000 du nombre de demandeurs de catégorie A et une hausse de 10.000 des demandeurs de catégories A, B et C.

Avec ces révisions, il anticipe un déficit qui passerait à 4,2 milliards en 2016, contre 3,6 milliards prévu précédemment, mais resterait en nette baisse par rapport à celui de 2015, revu à 4,5 milliards (4,4 milliards en précédente estimation), grâce aux effets de la réforme négociée en 2014.

Il poursuivrait sa baisse en 2017 pour s'inscrire à 3,6 milliards.

La publication de ces chiffres intervient au moment où les partenaires sociaux viennent d'entamer des négociations sur une nouvelle convention d'assurance chômage.

Avec ces nouveaux déficits, la dette de l'assurance chômage atteindrait 30,0 milliards en 2016 puis 33,6 milliards en 2017, contre 25,8 milliards l'an passé.

Les nouvelles prévisions de l'Unedic s'appuient sur un scénario de croissance économique de 1,4% en France cette année, une prévision issue d'un consensus d'économistes qui est légèrement inférieure au 1,5% prévu par le gouvernement. (Yann Le Guernigou, édité par Yves Clarisse)