Goldman sabre son estimation des frais juridiques

lundi 22 février 2016 16h11
 

22 février (Reuters) - Goldman Sachs Group a réduit de 62%, à deux milliards de dollars, le montant maximal des charges pour frais de justice qu'il risque, selon ses estimations, de devoir débourser au-delà de ce qu'il a déjà provisionné.

Il avait évalué ce surplus éventuel à 5,3 milliards de dollars en novembre.

"Le contexte incertain pour ce qui est de l'environnement réglementaire fait qu'il est difficile d'estimer les pertes probables, ce qui peut induire des disparités notables entre les réserves légales et les réglements ou amendes réels", explique la banque dans un document boursier.

La banque d'investissement de Wall Street, au premier rang du classement mondial en conseil des fusions et acquisitions, avait annoncé au quatrième trimestre 2015 un bond de 64% des charges hors rémunérations, en raison surtout des 1,95 milliard de dollars mis en réserve pour frais de justice et questions réglementaires.

Elle avait publié le mois dernier un bénéfice en baisse pour le troisième trimestre consécutif, le règlement amiable pour cinq milliards de dollars (4,6 milliards d'euros) d'un litige remontant au début des années 2000 ayant plombé les comptes des trois derniers mois de l'année.

Goldman Sachs avait annoncé le même mois un règlement amiable de cinq milliards de dollars pour mettre fin à une enquête sur ses pratiques en matière de prêts immobiliers titrisés (RMBS) avant la crise financière.

L'action Goldman Sachs gagne 1,6% à Wall Street en début de matinée.

(Sweta Singh, Wilfrid Exbrayat pour le service français)