GESTION-Pétrole et croissance plombent les fonds en janvier

lundi 22 février 2016 12h34
 

* Les fonds commercialisés en France reculent de 8,3% en
janvier
    * Les gestions actions chutent de 13,8%, l'obligataire perd
2,8%
    * Décollecte de 1,1 md des fonds obligataires

    par Alexandre Boksenbaum-Granier
    PARIS, 22 février (Reuters) - Les incertitudes autour de la
croissance mondiale, les craintes liées aux conséquences
économiques de la chute des cours du pétrole et la divergence
des politiques monétaires ont plombé en janvier la performance
des fonds commercialisés en France.
    Dans un tel environnement, l'indice SBF 120 dividendes
réinvestis a reculé de 4,64% le mois dernier et
poursuit son repli au mois de février avec une baisse de 2,9%
depuis le début du mois, également marqué par plusieurs
publications de résultats d'entreprises jugées décevantes.
    Du côté des gestions, l'ensemble des fonds vendus dans
l'Hexagone a reculé en moyenne de 8,29% en janvier après un gain
de 5,27% en 2015, selon les chiffres compilés par Lipper,
filiale de Thomson Reuters.
    "Après les incertitudes autour de la Chine et les craintes
des effets néfastes à court terme de l'effondrement des prix de
l'énergie, ce sont les doutes au sujet de la croissance mondiale
et de la perte d'influence des banques centrales qui affectent
le moral des investisseurs, stressés en outre par l'instabilité
politique mondiale", constate le conseil en investissements de
la banque Neuflize OBC dans sa Lettre du mois de février.
    "La forte volatilité de ce début d'année, dans le sillage
des doutes quant au rythme de la croissance mondiale et à
l'impact réel des actions actuelles et potentielles des grandes
banques centrales, nous incite à conserver un volant
significatif de cash pour contenir la volatilité des
portefeuilles et saisir les opportunités", ajoute-t-il.
    
    LES FONDS D'EMPRUNTS D'ETAT TIRENT LEUR ÉPINGLE DU JEU
    L'environnement de ce début d'année a entraîné un net regain
de volatilité sur les marchés financiers dans la continuité du
choc de l'été dernier, même si celle-ci reste loin des pics
atteints lors des crises précédentes. 
    Les gestions actions ont été particulièrement touchées par
ce contexte (-13,82% en janvier après +8,08% en 2015) et les
fonds obligataires ont, eux, abandonné 2,8% (+3,02% en 2015).
    "C'est un début d'année difficile qu'auront connu les
investisseurs et les gestionnaires d'actifs", résume
EuroPerformance dans un extrait de sa note mensuelle OPCVM.
    "Le contexte de ce début d'année aura été favorable au
marché des emprunts d'Etat, par le report d'investisseurs
inquiets et, par opposition, extrêmement averses aux classes
d'actifs risqués", relève l'agence spécialisée dans la mesure de
l'analyse de la performance des fonds d'investissement
européens.
    De fait, les fonds spécialisés dans les titres d'emprunts
d'Etat de la zone euro ont gagné 0,9% le mois dernier.
    En termes de souscriptions, le marché français de la gestion
collective a toutefois enregistré 19,8 milliards d'euros de
collecte nette en janvier à la faveur de 21,9 milliards de
souscriptions positives dans les fonds de trésorerie, selon
EuroPerformance.
    Les fonds actions ont collecté 426,8 millions d'euros, grâce
à 1,6 milliard d'euros d'afflux dans les gestions spécialisées
dans les titres européens en raison d'arbitrages géographiques
favorables à la région, tandis que les fonds obligataires ont
subi 1,1 milliard d'euros de rachats, chiffre mensuel le plus
élevé de ces quatre dernières années, remarque l'agence.
       
    
        TABLEAU DE LA PERFORMANCE DES FONDS À FIN JANVIER  
 Catégorie     Nombre  YTD       2015      Sur un an  Volatilité
 d'actifs                                  glissant   sur 3 ans
  ------------------------------------------------------------
 Alternatives     722     -2,41      3,36       0,86        9,86
 Bond           2.132     -2,80      3,02      -1,34        5,76
 Commodity         30     -6,77    -20,98     -23,24       12,05
 Equity         4.011    -13,82      8,08      -4,72       15,92
 Mixed Assets   1.749     -6,60      3,56      -3,26        7,71
 Money Market     432     -0,82      2,02       0,32        1,95
 Other             42     -6,90      1,47      -4,18       10,21
  ------------------------------------------------------------
 Total          9.118     -8,29      5,27      -3,03       10,89
    Source : Lipper IM
    (A l'exception du nombre de fonds, les données sont en %)
    
    * LE POINT sur la gestion d'actifs en France 
    

 (Edité par Dominique Rodriguez)