Gestion-Les flux soulignent la persistance de l'aversion au risque

lundi 22 février 2016 06h00
 

(Répétition sans changement d'une dépêche transmise vendredi)
    * Sorties sur les fonds actions au plus haut depuis cinq
mois
    * Près de $5 mds de rachats sur les fonds actions
européennes:
    * bit.ly/1Vs5yOP
    * Entrées nettes sur les fonds obligataires
    * Les fonds investis en métaux précieux toujours en vogue

    PARIS, 22 février (Reuters) - La stabilisation des marchés
d'actifs risqués avec la tentative de rebond des cours du
pétrole ne s'est pas traduite dans les flux d'investissement,
les fonds investis en actions enregistrant sur la semaine au 17
février les retraits nets les plus importants en cinq mois,
montre une étude hebdomadaire publiée vendredi par Bank of
America-Merrill Lynch.
    Les fonds obligataires et les fonds dédiés aux métaux
précieux, principalement l'or, dont la collecte bénéficie
traditionnellement des poussées d'aversion des investisseurs
pour le risque ont respectivement enregistré leur meilleure
collecte hebdomadaire en cinq semaines pour les premiers et sur
deux semaines depuis mai 2010 pour les seconds.
    Les dégagements sur les fonds actions ont totalisé 12,2
milliards de dollars (11 milliards d'euros) sur la semaine et
n'ont épargné aucune zone géographique, selon l'étude qui
reprend des données d'EPFR Global, une société de recherches
spécialisée dans le suivi des flux de souscription des grandes
sociétés de gestion internationales.
    Ils ont tout particulièrement concerné les fonds investis en
actions américaines avec 6 milliards de sorties nettes et une
décollecte sur dix des onze dernières semaines. 
     Les rachats ont atteint 4,2 milliards sur les fonds
spécialisés sur les actions européennes, au plus haut depuis
octobre 2014. Graphique: bit.ly/1Vs5yOP
    Les fonds en actions japonaises ont connu une troisième
semaine consécutive de retraits mais pour un montant limité à
300 millions.
    Les fonds investis en actions émergentes ont subi une
seizième semaine consécutive de dégagements pour un montant
équivalent de 300 millions.
    Les fonds obligataires ont bénéficié d'entrées nettes à
hauteur de 1 milliard, recouvrant 1,6 milliard de souscriptions 
sur les fonds dédiés aux obligations gouvernementales mais des
rachats de 600 millions aussi bien sur les fonds en obligations
émergentes que sur les fonds en obligations à haut rendement.
    Les fonds dédiés aux métaux précieux ont enregistré 1,6
milliard d'entrées nettes sur la période. 
    
    Souscriptions(+)/Rachats(-) nets par grandes catégories de
fonds (en milliards de dollars):

                      Semaine au 17/02        2016
    Actions               -12,2             -53,05
    Obligataires           +1,0              +3,82
    Monétaires             +3,1             +34,30
    Matières premières     +2,32             +8,79
Sources : BAML, Global Investment Strategy, EPFR Global

 (Marc Joanny)