France-Le secteur privé en panne de croissance en février

lundi 22 février 2016 09h03
 

PARIS, 22 février (Reuters) - L'activité dans le secteur privé français s'est légèrement contractée en février après 12 mois consécutifs en zone de croissance, sous l'effet notamment d'une baisse des nouvelles commandes, selon la version flash des indices PMI de Markit publiée lundi.

Le recul a surtout touché les services, dont le petit rebond de janvier après une fin d'année 2015 parasitée par les attentats de Paris et Saint-Denis n'a pas tenu.

L'indice du secteur est retombé à 49,8, contre 50,3 en janvier, la barre de 50 marquant la séparation entre croissance et contraction de l'activité.

L'indice du secteur manufacturier a lui légèrement progressé à 50,3, contre 50,0 un mois plus tôt. Mais sa composante production est tombée à 49,6, un plus bas de six mois.

Les économistes interrogés par Reuters tablaient en moyenne sur un indice manufacturier à 49,9 et un indice des services à 50,3.

L'indice composite, qui combine des éléments des indices du secteur manufacturier et des services, a baissé à, 49,8, repassant sous la barre des 50 pour la première fois depuis janvier 2015.

Markit souligne que les nouvelles commandes enregistrées par les entreprises françaises ont diminué pour la première fois depuis six mois en février.

Les chefs d'entreprise interrogés font état d'une légère baisse de leurs carnets de commandes mais aussi d'une hausse limitée de leurs effectifs.

Malgré la contraction signalée sur le mois, les patrons du secteur des services font preuve d'optimisme pour les mois à venir, le niveau de confiance sur leurs perspectives d'activité atteignant un plus haut de six mois.   Suite...