Schneider-CA organique et marge en recul, les changes pèseront en 2016

mercredi 17 février 2016 07h50
 

PARIS, 17 février (Reuters) - Schneider Electric a réalisé l'an dernier un chiffre d'affaires record, mais ressorti comme prévu en baisse organique si l'on gomme un effet devises positif à cause notamment des difficultés de l'économie chinoise et du secteur pétrolier.

Le spécialiste des équipements électriques basse et moyenne tension, qui avait revu en baisse fin octobre ses objectifs annuels en raison d'un effet de change moins positif que prévu, a fait état aussi d'un recul de 20 points de base de sa marge d'Ebita ajusté à 13,7% l'an dernier.

Son chiffre d'affaires a progressé de 6,8% à 26,64 milliards d'euros, mais a reculé de 1% hors effet de change et de périmètre.

Pour 2016, Schneider vise un chiffre d'affaires organique compris entre une baisse modérée à un chiffre et stable, ainsi qu'une hausse de 20 à 60 points de base de sa marge d'Ebita ajusté, avant un effet de change négatif attendu autour d'un milliard d'euros cette année. (Gilles Guillaume, édité par Jean-Michel Bélot)