LEAD 1-Le marché américain de la dette "corporate" rouvre à plein régime

mardi 16 février 2016 16h18
 

(Actualisé avec de nouvelles opérations)

NEW YORK, 16 février (IFR) - Le marché américain des emprunts de sociétés a été relancé en force mardi par le biais de cinq émissions susceptibles de représenter une vingtaine de milliards de dollars (18 milliards d'euros).

Ce marché était resté fermé six séances d'affilée en raison d'une trop grande volatilité.

"Nous avons eu une pénurie d'émissions la semaine passée et les investisseurs ont vraiment du cash à employer", a dit un banquier à IFR, un service de Thomson Reuters.

Apple a sonné la charge avec un emprunt en dollar qui pourrait être divisé en 10 tranches et représenter de 10 à 12 milliards de dollars.

IBM (Aa3/AA-), Toyota Motor (Aa3/AA-), Comcast (A3/A/A-) et BNY Mellon (A1/A/AA-) sont également sur le marché.

Tous ont annoncé des émissions au vu des signes de stabilisation du marché mardi matin, une initiative bienvenue après la disette de la semaine dernière, de l'avis des intervenants.

Les professionnels suivent avec attention l'émission "jumbo" d'Apple, susceptible d'être placée sans problème car les liquidités sont abondantes et parce que les obligations sont bon marché au regard de la notoriété de l'émetteur.

Le groupe californien teste l'appétit des investisseurs avec des mises à prix indicatives autour de 75 points de base (pdb), 90 pdb et 115 pdb au-dessus des Treasuries pour des tranches à deux, trois et cinq ans, envisageant en parallèle trois tranches à taux variables de mêmes échéances.

Apple, noté Aa1/AA+, compte également lancer du taux fixe à 10, 20 et 30 ans à 160 pdb, 200 pdb et 215 pdb environ au-dessus des Treasuries, ainsi qu'une tranche à sept ans avec un "spread" de 145 pdb.

Goldman Sachs, Bank of America Merrill Lynch, Deutsche Bank et JPMorgan sont teneurs de livres. (Hillary Flynn; Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Angrand)