LEAD 1-La BCE est prête à agir en mars, dit Draghi

lundi 15 février 2016 16h19
 

(Actualisé avec autres déclarations, contexte)

FRANCFORT, 15 février (Reuters) - La Banque centrale européenne (BCE) est prête à assouplir davantage sa politique monétaire le mois prochain si les turbulences sur les marchés financiers ou la faiblesse des prix de l'énergie contribuent à réduire les anticipations d'inflation dans la zone euro, a déclaré lundi Mario Draghi.

"Premièrement, nous allons examiner la vigueur de la transmission de la faible inflation importée sur les salaires et la formation des prix et sur les anticipations d'inflation", a dit le président de la BCE lors d'une audition devant la commission des Affaires économiques et monétaires du Parlement européen.

"Deuxièmement, à la lumière des récentes turbulences financières, nous allons analyser la qualité de la transmission de nos incitations monétaires par le système financier et par les banques en particulier", a-t-il ajouté.

"Si l'un de ces deux facteurs entraîne des risques baissiers sur la stabilité des prix, nous n'hésiterons pas à agir."

La BCE a abaissé en décembre son taux de dépôt de 10 points de base, à -0,3%, et prolongé de six mois, jusqu'en mars 2017, son programme d'assouplissement quantitatif (QE), consistant en des rachats d'actifs, essentiellement des obligations publiques, pour un montant mensuel de 60 milliards d'euros.

Malgré cela, un indicateur très suivi des anticipations d'inflation dans la zone euro, le point mort d'inflation anticipé à cinq ans dans cinq ans, est tombé la semaine dernière à 1,4740%, un plus bas historique, reflétant les doutes des investisseurs quant à l'évolution de la croissance et des prix.

L'objectif de la BCE est une inflation légèrement inférieure à 2%. D'après les dernières statistiques publiées, la hausse des prix à la consommation dans la zone euro n'a été que de 0,2% sur un an en décembre, après +0,1% en novembre.

  Suite...