BOURSE-Un fonds de sortie du nucléaire se précise, E.ON et RWE grimpent

lundi 15 février 2016 13h10
 

FRANCFORT, 15 février (Reuters) - Les électriciens allemands E.ON et RWE prennent respectivement 7,6% et 3,9% en Bourse de Francfort lundi vers la mi-séance alors que se précise la création d'un fonds de financement pour la sortie de l'Allemagne du nucléaire d'ici à 2022.

Les entreprises auront à leur charge le démantèlement des centrales et un fonds sera créé pour financer le traitement et le stockage des déchets, a appris vendredi Reuters d'une source interne à une commission gouvernementale chargée du problème.

Ce fonds serait alimenté par les entreprises par des transferts d'argent plutôt que par des cessions d'actifs, a déclaré le président de cette commission, Jürgen Trittin.

Les analystes ont accueilli favorablement cette précision et estimé qu'elle ouvrait la voie à un accord à l'amiable entre les entreprises et le gouvernement.

Les actions E.ON et RWE ont perdu chacune autour de 11% la semaine dernière.

Les quatre principaux électriciens allemands -- E.ON, RWE, EnBW et Vattenfall -- ont provisionné près de 40 milliards d'euros au total en prévision des coûts du démantèlement des centrales et du stockage des déchets.

(Christoph Steitz; Patrick Vignal pour le service français, édité par Véronique Tison)