Elliott refuse de céder ses 10,7% d'Ansaldo STS à Hitachi

lundi 15 février 2016 10h05
 

ROME, 15 février (Reuters) - Le fonds d'investissement américain Elliott a annoncé lundi qu'il n'apporterait pas ses actions d'Ansaldo STS à l'offre d'achat du groupe japonais Hitachi, qu'il juge trop basse, sur les participations minoritaires de la société de signalisation ferroviaire.

La Consob, le gendarme de la Bourse italienne, a contraint Hitachi à relever son offre obligatoire sur les minoritaires à 9,899 euros par action au lieu de 9,50. L'opération a été lancée le mois dernier après l'acquisition par le groupe japonais de la participation de 40% de Finmeccanica dans Ansaldo STS .

Elliott a précisé dans un communiqué qu'il détenait 10,7% d'Ansaldo STS et n'apporterait pas ses titres à l'offre. En comptant en plus des options, le fonds américain a une participation potentielle de 19,5% dans STS.

L'offre sur les minoritaires se termine vendredi. (Silvia Aloisi, Véronique Tison pour le service français))