Cameron en Allemagne défend la "souveraineté" du Royaume-Uni

vendredi 12 février 2016 23h38
 

HAMBOURG, Allemagne, 12 février (Reuters) - Le Premier ministre britannique David Cameron, lors d'un dîner avec la chancelière Angela Merkel vendredi à Hambourg, dans le nord de l'Allemagne, a défendu la volonté de son pays de garantir sa souveraineté au sein de l'Union européenne.

Les réformes qu'ils réclament dans les relations entre Londres et l'UE serviront aussi l'Allemagne et les autres pays de l'Union, a-t-il affirmé.

"Nous avons le caractère d'une île-nation, indépendante, franche et passionnée pour la défense de sa souveraineté, et nous avons aussi des institutions qui nous ont servis pendant des centaines d'années", a-t-il dit.

"Mais nous sommes aussi une nation ouverte (...) et je n'ai jamais voulu que nous relevions le pont-levis pour nous retrancher du monde", a-t-il ajouté.

Les partenaires européens de la Grande-Bretagne ont exprimé des réserves sur les propositions de réforme avancées par le président du Conseil européen Donald Tusk, afin de maintenir le Royaume-Uni au sein de l'UE.

Ces propositions couvrent les quatre domaines (législation, zone euro, compétitivité, immigration) sur lesquels le Premier ministre britannique David Cameron a réclamé des réformes avant d'organiser d'ici quelques mois, peut-être dès juin, un référendum pour ou contre le maintien de son pays dans l'UE.

Le plan prévoit que Londres pourra suspendre pendant quatre ans le versement de prestations sociales aux ressortissants de l'Union arrivés depuis peu en Grande-Bretagne et qui y travaillent.

Le Royaume-Uni disposerait également, avec d'autres pays, d'un nouveau mécanisme lui permettant de bloquer des projets de loi européen et ne serait pas tenu de renforcer son intégration au sein de l'Union européenne. (Michael Hogan avec Elizabeth Piper; Guy Kerivel pour le service français)