La Bourse de Tokyo chute de plus de 5% à la mi-séance

vendredi 12 février 2016 04h23
 

TOKYO, 12 février (Reuters) - La Bourse de Tokyo chutait de plus de 5% vendredi à la mi-séance, touchant un nouveau plus bas de 16 mois et se dirigeant vers sa plus forte baisse hebdomadaire depuis 2008, dans un contexte de vive aversion au risque qui voit le dollar tomber à un creux de 15 mois par rapport au dollar.

L'indice Nikkei perdait 838,74 points, soit 5,34%, à 14.874,65 après être descendu plus tôt à 14.865,77, du jamais vu depuis octobre 2014. Le Topix, plus large, reculait de 5,55% (-70,25 points) à 1.194,71.

Sur la semaine, qui n'a compté que quatre jours puisque la Bourse de Tokyo est restée fermée jeudi, le Nikkei accuse à ce stade un repli de 11,6%, soit son repli hebdomadaire le plus marqué depuis octobre 2008. Depuis le début de l'année, le recul de l'indice est de près de 22% après +9% en 2015.

Les craintes d'un ralentissement économique mondial et les inquiétudes concernant la solidité du système bancaire incitent les investisseurs à se ruer sur des actifs jugés sûrs, dont le yen.

Les intervenants de marché redoutent de voir les résultats de nombreux exportateurs japonais être affectés par le renchérissement de la devise japonaise.

Selon des analystes de Nomura Securities, quand le dollar recule d'un yen, cela fait baisser les bénéfices imposables des entreprises japonaises de 0,4% à 0,5% et l'indice Nikkei de 400 points en moyenne.

A titre d'exemple, les actions des constructeurs automobiles japonais étaient en très net repli, à l'instar du titre Toyota (-6,46%) et celui de Honda (-4,8%). (Ayai Tomisawa, Benoit Van Overstraeten pour le service français)