AIG, en perte, conclut un accord avec Carl Icahn

jeudi 11 février 2016 23h28
 

11 février (Reuters) - L'assureur American International Group, affaibli par une perte plus lourde que prévu au quatrième trimestre, a annoncé jeudi avoir conclu un accord avec l'investisseur activiste Carl Icahn qui va être désormais représenté à son conseil d'administration.

AIG a en outre augmenté son programme de rachat d'actifs et annoncé une majoration de son dividende, mais son action ne progressait que modestement dans les échanges d'après-Bourse à Wall Street.

Icahn fait depuis plusieurs mois campagne pour qu'AIG, le numéro un de l'assurance dommages aux Etats-Unis, se scinde en trois sociétés. "Nous pensons toujours que c'est mieux d'être plus petit et plus simple", a-t-il réagi dans un communiqué. (bit.ly/1QYU4kE)

AIG a précisé qu'il ouvrirait son conseil d'administration à un représentant du fonds Icahn Capital et au financier John Paulson, à la tête du fonds Paulson & Co.

Au quatrième trimestre, la compagnie d'assurances a accusé une perte opérationnelle de 1,35 milliard de dollars (1,19 milliard d'euros), soit 1,10 dollar par action, sous le coup de souscriptions moins importantes que prévu et d'une baisse de ses retours sur investissements dans le contexte de volatilité des marchés financiers.

Les analystes prévoyaient en moyenne une perte de 93 cents par action, selon le consensus établi par Thomson Reuters I/B/E/S.

AIG, fondé à Shanghai en 1919 et qui a frôlé la faillite pendant la crise financière de 2007-2009, a annoncé son intention de racheter pour cinq milliards de dollars d'actions supplémentaires et a porté son dividende trimestriel à 32 cents, contre 28 cents auparavant.

En 2015, le groupe avait racheté pour 10,7 milliards de dollars de ses propres actions.

Les pertes liées à des sinistres ont plus que sextuplé à 213 millions de dollars et le ratio combiné du groupe a bondi à 161,5% contre 103,4% un an plus tôt.

Un ratio inférieur à 100 signifie que les recettes des primes sont supérieures aux décaissements.

L'action AIG avait fini à 50,52 dollars sur le New York Stock Exchange avant la publication des résultats, en repli de 3,68% sur la séance. (Sudarshan Varadhan et Sweta Singh à Bangalore, Véronique Tison pour le service français)