GB-Les créanciers de M6toll veulent se retirer-sources

jeudi 11 février 2016 19h13
 

LONDRES, 11 février (Reuters) - Les créanciers du concessionnaire routier M6toll au Royaume-Uni veulent se retirer de l'affaire et travaillent avec UBS à un compromis leur permettant, espèrent-ils, de récupérer 1,9 milliard de livres (2,4 milliards d'euros) de dette, ont déclaré jeudi des sources proches du dossier.

Parmi les créanciers figurent Commerzbank, Crédit Agricole et la banque portugaise Novo Banco.

M6toll et UBS se sont refusé à tout commentaire.

Le gestionnaire du tronçon M6toll, conçu à l'origine pour décongestionner la route non payante M6, ploie sous une lourde dette accumulée par le groupe financier australien Macquarie , laquelle fait l'objet d'une restructuration depuis la fin 2013.

En dehors de la dette due aux banques, M6toll doit également 180 millions de livres de rente foncière à l'organisme public Land Fund.

Le tronçon routier de 43 km, le premier qui soit à péage en Grande-Bretagne, est géré par Midland Expressway, propriété de l'australien Macquarie Atlas Roads. Il a été inauguré en 2003 dans le cadre d'un contrat de 900 millions de livres prévoyant l'octroi d'une concession jusqu'en 2054.

Au dernier trimestre 2015, près de 48.000 automobilistes empruntaient cette voie chaque jour, représentant une hausse du trafic de 14,4% par rapport à la période comparable de 2014.

(Freya Berryn, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Véronique Tison)