Rome étudie des alternatives aux IPO d'Enav et Ferrovie

jeudi 11 février 2016 17h16
 

ROME, 11 février (Reuters) - L'Italie étudie d'autres possibilités que l'introduction en Bourse initialement prévue pour deux entreprises publiques, au vu des conditions actuelles du marché, a annoncé le Trésor jeudi.

Le budget 2016 du gouvernement dirigé par Matteo Renzi prévoit la mise sur le marché cette année du groupe de contrôle aérien Enav et de la compagnie ferroviaire Ferrovie dello Stato (IPO-FERRO.MI: Cotation), afin de lever huit milliards d'euros censés être affectés à la réduction de la dette publique.

Toutefois, l'administrateur délégué de Ferrovie Renato Mazzoncini a déclaré jeudi que l'IPO n'interviendrait que l'an prochain au plus tôt.

De son côté, le Trésor a dit étudier toutes les options en matière de privatisations.

Il a précisé que l'Etat ne comptait pas céder sa participation dans la banque toscane en difficulté Banca Monte dei Paschi di Siena. (Giuseppe Fonte et Francesca Landini, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Angrand)