Wall St broie du noir avec les bancaires et les high techs

mardi 9 février 2016 06h00
 

* Perte de 1,1% pour le Dow, de 1,42% pour le S&P, de 1,82% pour le Nasdaq

* High techs et financières sous le feu boursier

* "Late rally" des valeurs de l'énergie (Répétition sans changement d'une dépêche transmise lundi soir)

par Abhiram Nandakumar et Caroline Valetkevitch

NEW YORk, 9 février (Reuters) - Wall Street a de nouveau passé une mauvaise journée lundi, le contexte macroéconomique ayant affecté entre autres les valeurs bancaires, ce qui avait été également le cas pour leurs homologues européennes, mais un rally en toute fin de séance des valeurs de l'énergie a permis de réduire les pertes.

Leur indice est le seul des 10 grands indices sectoriels du S&P-500 à terminer stable (+0,07%), les neuf autres finissant dans le rouge.

Témoin de la fébrilité des investisseurs, l'indice de volatilité du CBOE, dit encore indice de la peur, a bondi de 10,65%.

L'indice Dow Jones a perdu 177,92 points (1,10%) à 16.027,05 points. Le S&P-500, plus large, a cédé 26,61 points (1,42%) à 1.853,44 points. Le Nasdaq Composite a laissé 79,39 points (1,82%) à 4.283,75.

L'incertitude quant au calendrier du resserrement monétaire de la Réserve fédérale a elle aussi contribué à donner la migraine au secteur financier, dont l'indice a abandonné 2,64%. Cet indice subit un recul de 14,6% depuis le début de l'année, soit la plus mauvaise performance des 10 principaux secteurs de l'indice S&P.   Suite...