Action coordonnée nécessaire sur les devises émergentes-Coeuré

lundi 8 février 2016 18h54
 

PARIS, 8 février (Reuters) - La faiblesse des devises des pays émergents, si elle devait s'accentuer, pose un risque pour l'économie mondiale qui doit être traité de façon coordonnée, a déclaré lundi Benoît Coeuré, membre du directoire de la Banque centrale européenne.

Interrogé sur BFM Business, il a attribué la nervosité extrême des marchés financiers aux incertitudes pesant sur la croissance des pays émergents, dont la Chine, et dans une moindre mesure aux Etats-Unis.

"Compte tenu des difficultés qu'ont les grands pays émergents, il y a un risque que leur monnaies continuent à baisser", a dit Benoît Coeuré.

"Ça, c'est un des enjeux de coordination mondiale, ça sera discuté à Shanghai dans dix jours", a-t-il ajouté en faisant référence à la prochaine réunion des ministres des Finances et des banquiers centraux du G20. (Yann Le Guernigou et Leigh Thomas, édité par Yves Clarisse)