BOURSE-L'Europe finit en baisse, craintes sur les banques et l'économie

lundi 8 février 2016 17h40
 

PARIS, 8 février (Reuters) - Les Bourses européennes ont clôturé en nette baisse lundi, dans un climat d'incertitudes persistantes autour de la croissance économique mondiale, de la santé du secteur financier et de la remontée de l'euro face au dollar.

Le CAC 40 a fini en repli de 3,2% à 4.066,31 points après avoir perdu 4,9% la semaine dernière. Toutes les valeurs de l'indice phare du marché parisien ont perdu du terrain.

La Bourse de Londres a cédé 2,71%, Francfort 3,3% et Milan 4,69%. L'indice Stoxx 600 , qui regroupe les principales valeurs européennes, abandonne 3,5% en clôture provisoire.

"La dégradation de l'environnement économique mondial reste mesurée mais la contagion progressive inquiète", constate Vincent Guenzi, directeur de la stratégie d'investissement chez Cholet Dupont.

"L'aversion au risque a augmenté sur les marchés des dettes d'entreprises, des dettes émergentes ou sur les titres bancaires alors que les investisseurs ont des difficultés à évaluer les enjeux en termes de faillite ou de défaut de paiement. Comme souvent, les pires scénarios circulent, menant aux excès de pessimisme."

L'indice Stoxx des banques européennes recule de 5,48% sur fond d'interrogations des investisseurs quant aux effets de la faiblesse des taux d'intérêt et d'une politique monétaire durablement accommodante sur les résultats des groupes financiers.

Les banques ont également été plombées par les établissements grecs, dont l'indice sectoriel (-24,26%) a touché un plus bas record en raison, également, de l'incertitude politique dans le pays. (Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez)