GB-Avis défavorable au remboursement du Praluent de Sanofi

lundi 8 février 2016 16h37
 

LONDRES, 8 février (Reuters) - L'autorité britannique chargée du contrôle des dépenses de sécurité sociale a recommandé lundi que les patients souffrant d'un taux de cholestérol élevé n'aient pas accès au Praluent, un traitement développé par Sanofi et Regeneron, tout en émettant une recommandation moins tranchée pour le Repatha d'Amgen.

Le National Institute for Health and Care Excellence (NICE) a expliqué que les bienfaits du Praluent étaient incertains et que ce traitement par injection dépasserait probablement les normes actuelles en matière de rapport coût-efficacité.

Le NICE, qui décide de l'accès des nouveaux médicaments au National Health Service, le service de santé public du Royaume-Uni, avait initialement émis le même avis pour le Repatha en novembre mais il a modifié son opinion vendredi en jugeant que ce traitement pouvait être une option pour certains patients, à condition que ce soit à un prix négocié, sans plus de précision.

Le Praluent et le Repatha appartiennent l'un et l'autre à une nouvelle catégorie de traitements de l'hypercholestérolémie, celle des inhibiteurs de PCSK9, qui ont prouvé leur efficacité dans la réduction du taux de cholestérol LDL, surnommé le "mauvais" cholestérol. (Ben Hirschler; Marc Angrand pour le service français)