L'Union veut accélérer la recherche contre le virus Zika

lundi 8 février 2016 13h13
 

LONDRES, 8 février (Reuters) - L'Agence européenne des médicaments (AEM), un organe de l'Union européenne basé à Londres, a annoncé lundi la création d'un groupe de travail chargé de conseiller les laboratoires qui travaillent à la création de vaccins et de traitements contre le Zika, un virus susceptible d'entraîner des malformations congénitales.

"L'agence encourage les fabricants de médicaments à contacter l'AEM s'ils mènent des projets dans ce domaine. L'AEM se tournera également vers les entreprises qui ont prévu de travailler à l'élaboration de vaccins expérimentaux et proposera des conseils scientifiques et réglementaires", dit l'AEM dans un communiqué.

Plusieurs sociétés spécialisées dans les biotechnologies et plusieurs laboratoires, dont Sanofi, se sont lancés dans une course pour fabriquer un vaccin.

Transmis comme la dengue et le chikungunya par les moustiques du genre Aedes qui sévissent dans la zone intertropicale, le Zika se propage rapidement, selon l'Organisation panaméricaine de la santé.

Les chercheurs sont pour l'heure relativement désarmés face à ce virus dont on sait peu de choses, ce qui complique singulièrement leur tâche. (Ben Hirschler; Nicolas Delame pour le service français)