Thiam (Credit Suisse) renonce à une partie de sa prime

dimanche 7 février 2016 18h12
 

VIENNE, 7 février (Reuters) - Tidjane Thiam, le nouveau directeur général de Credit Suisse, a décidé de renoncer à une partie de sa prime après l'annonce par la banque suisse d'une première perte annuelle depuis 2008, rapporte dimanche l'hebdomadaire Sonntagszeitung.

"J'ai proposé au conseil d'administration de réduire sensiblement mon bonus", dit Tidjane Thiam, cité par le journal. "Ma baisse est la plus importante au sein de l'équipe dirigeante."

Credit Suisse a annoncé jeudi une perte nette de 2,94 milliards de francs suisses (2,66 milliards d'euros) l'an dernier, supérieure aux prévisions des analystes. Cette perte est notamment le résultat d'une charge pour dépréciation de la survaleur (goodwill), conséquence de la nouvelle orientation stratégique impulsée par Tidjane Thiam depuis son arrivée à la tête de l'établissement en juillet.

Le directeur général entend accélérer les réductions de coûts au sein de la banque et il a annoncé une baisse de 11% de l'enveloppe consacrée aux primes au titre de 2015 par rapport à l'année précédente.

Dans cette interview à Sonntagszeitung, Tidjane Thiam dit aussi avoir l'impression que ses propos en octobre au sujet des bénéfices de la banque en 2018 ont été mal interprétés.

"Je n'ai jamais annoncé un objectif de bénéfice en 2018 de 9-10 milliards (de francs)", assure-t-il, expliquant avoir avancé cette fourchette seulement pour illustrer son propos.

Il serait "autodestructeur" de fixer des objectifs de bénéfices pour l'activité de banque d'investissement, dit-il. (Kirsti Knolle; Bertrand Boucey pour le service français)