France-Des pistes pour organiser l'économie collaborative

dimanche 7 février 2016 18h00
 

* Un secteur en développement mais source de conflits

* Une coexistence difficile avec l'économie traditionnelle

* 19 propositions pour organiser cette coexistence

PARIS, 7 février (Reuters) - Le député socialiste Pascal Terrasse propose dans un rapport devant être remis lundi au Premier ministre un vaste chantier réglementaire et législatif pour organiser en France l'économie "collaborative" et sa coexistence avec l'économie classique.

Les enjeux liés au développement de ce secteur ont été illustrés par les conflits à répétition entre chauffeurs de taxi, VTC et Uber ou encore par les inquiétudes des professionnels de l'hôtellerie face au succès d'Airbnb.

La mise en relation directe de particuliers fournisseurs de services ou de biens avec des usagers ou acheteurs potentiels est aussi ancienne que le troc, le vide-greniers ou l'auto-stop.

Mais internet et l'irruption des plates-formes spécialisées ont transformé ces échanges à petite échelle en une véritable activité économique à laquelle beaucoup de Français participent sans toujours en avoir pleinement conscience.

Cela va de la vente et de l'achat d'objets d'occasion au financement solidaire de projets ("crowdfunding") en passant par l'achat groupé d'énergie, la location ou le prêt de logements ou de matériel et la réparation de biens.

"Huit Français sur dix ont recours aujourd'hui à l'économie collaborative", explique à Reuters Pascal Terrasse, qui cite les exemples de BlaBlaCar (covoiturage) ou du "Bon coin".   Suite...