Suède-Renforcement de la sécurité des centrales nucléaires

vendredi 5 février 2016 20h29
 

OSLO, 5 février (Reuters) - L'autorité suédoise de régulation du nucléaire a ordonné vendredi un renforcement de la sécurité autour des centrales nucléaires du pays, avec possibilité de gardes armés et de patrouilles de chiens.

L'Autorité suédoise de sûreté radiologique (SSM) n'a pas mis en avant d'événement particulier mais a évoqué des "changements" en ce qui concerne la sécurité en général.

Elle précise que les mesures peuvent être appliquées dès maintenant et qu'en tout état de cause, elles devront être mises en oeuvre d'ici le 4 février 2017 au plus tard.

La Suède a neuf réacteurs nucléaires en fonctionnement répartis sur trois centrales.

Le groupe suédois Vattenfall exploite les sites de Ringhals et Forsmark et l'allemand E.ON celui d'Oskarshamn. E.ON a aussi une participation dans la centrale de Ringhals. Le finlandais Fortum détient des participations dans Forsmark et Oskarshamn.

Les centrales nucléaires en Suède sont déjà considérées comme des installations protégées et ne peuvent être survolées. Mais ces dernières années, des militants antinucléaires ont entrepris des actions dans le but de montrer les failles en matière de sécurité sur les sites.

Ainsi, en 2012, une cinquantaine de militants de Greenpeace se sont introduits sur le site de Forsmark en escaladant une clôture et se sont rapprochés des bâtiments abritant le réacteur. Ils ont affirmé qu'un militant était resté sur place quatre heures avant d'être découvert. (Nerijus Adomaitis; Danielle Rouquié pour le service français)