RPT-Gestion-Les dégagements sur les fonds actions s'accélèrent

lundi 8 février 2016 06h00
 

(Répétition sans changement d'une dépêche diffusée vendredi)

PARIS, 8 février (Reuters) - Les fonds actions ont enregistré une cinquième semaine consécutive de dégagements sur les sept jours au 3 février, sans pour autant que les rachats atteignent les niveaux signalant une récession imminente de l'économie mondiale ou l'entrée dans un marché durablement baissier, selon une étude hebdomadaire publiée vendredi par Bank of America-Merrill Lynch.

Les fonds investis sur les marchés émergents ont continué de subir des sorties nettes, à hauteur de 800 millions de dollars pour ceux dédiés aux actions, qui enregistrent ainsi une quatorzième semaine consécutive de rachats, et de 700 millions pour les fonds obligataires, qui ont subi des rachats sur 25 des 28 dernières semaines.

Les sorties nettes sur les fonds actions ont atteint 9,9 milliards de dollars sur la période, pour l'essentiel sur les fonds investis en actions américaines (-10,2 milliards), selon l'étude de BofA Merrill Lynch, qui reprend des données d'EPFR Global, une société de recherches spécialisée dans le suivi des flux de souscription des grandes sociétés de gestion internationales.

"Les dégagements sur les fonds actions jusqu'à présent correspondent à une 'saine correction' plutôt qu'à un environnement de récession ou de marché baissier", soulignent les analystes de BofA Merrill Lynch.

Les rachats intervenus au cours des cinq dernières semaines portent sur 34 milliards de dollars, un montant comparable à celui enregistré lors de la correction boursière enregistrée en août dernier (35 milliards) mais très inférieur à celui de 90 milliards enregistrée lors de celle liée aux tensions sur le plafond de la dette (fédérale américaine) en 2011 et à celui de 85 milliards de la grande crise financière de 2008, précisent-ils.

Les fonds dédiés aux actions européennes ont bénéficié d'entrées nettes à hauteur de 1,5 milliard de dollars et ont enregistré des souscriptions nettes sur 17 des 18 dernières semaines.

Les fonds investis en actions japonaises ont en revanche subi leurs premiers rachats nets en dix semaines, pour des montants toutefois très limités (200 millions).

Les flux hebdomadaires sur les fonds obligataires, toutes catégories confondues, sont quasi étales. Les fonds investis en obligations gouvernementales ont toutefois enregistré des entrées nettes à hauteur de 2,4 milliards alors que les fonds dédiés aux obligations d'entreprise en catégorie d'investissement et aux obligations à haut rendement subissaient des rachats à hauteur de 2,2 milliards et de 600 millions respectivement.   Suite...