Trois fonds en lice pour le chimiste français Novacap-sources

jeudi 4 février 2016 18h25
 

FRANCFORT, 4 février (Reuters) - Le fonds d'investissement Ardian s'achemine vers la vente du groupe chimique français Novacap dans le cadre d'une opération qui pourrait atteindre 700 millions d'euros, ont dit plusieurs personnes informées de ce projet.

Selon ces sources, Ardian a demandé à Blackstone, CVC et Eurazeo de préparer des offres définitives pour Nocavap, qui fabrique notamment de l'aspirine, du paracétamol, du bicarbonate de soude ou encore du chlorure ferrique.

Ardian et les acquéreurs potentiels, qui ont soumis des offres préliminaires fin janvier, ont refusé de s'exprimer sur le sujet tandis que Novacap n'était pas joignable dans l'immédiat.

Novacap, dont le siège est à Lyon, a dégagé l'an dernier un bénéfice avant intérêts, taxes, dépréciations et amortissements (Ebitda) légèrement supérieur à 90 millions d'euros sur un chiffre d'affaires d'environ 650 millions d'euros. Elle pourrait être valorisée environ 7,5 fois son résultat, a dit l'une des sources, selon laquelle les offres définitives ne devraient pas atteindre l'objectif initial d'environ 800 millions d'euros.

Ardian a acquis 96% de Novacap en 2011 puis l'a renforcée par une série d'acquisitions, la dernière en date étant celle de l'allemand CU Chemie Uetikon en 2015. (Arno Schuetze, Bertrand Boucey pour le service français, édité par Marc Joanny)