Sept médicaments "blockbusters" attendus en 2016

mercredi 3 février 2016 11h48
 

LONDRES, 3 février (Reuters) - Les grands groupes pharmaceutiques lanceront sans doute cette année sept "blockbusters", des médicaments représentant un potentiel de chiffre d'affaires de plus d'un milliard de dollars à l'horizon 2020, selon une analyse de Thomson Reuters.

Cette estimation signifie que 2016 devrait rester une année productive pour l'industrie pharmaceutique, mais pas autant que 2015, qui a vu arriver sur le marché 11 médicaments de cette catégorie des gros succès.

En tête du classement des candidats au statut de blockbuster figurent le traitement à base d'acide obéticholique d'Intercept Pharmaceuticals pour le traitement de la cirrhose du foie chronique, avec un consensus pour le chiffre d'affaires de 2,6 milliards de dollars à l'horizon 2020, et le traitement emtricitabine/ténovofir/alafénamide de Gilead Sciences de l'infection par le virus VIH, au potentiel de deux milliards de dollars.

Dans cette catégorie entrent aussi un nouveau traitement de l'hépatite C de Merck et un traitement de la leucémie d'AbbVie, selon le rapport annuel "Drugs to Watch" (médicaments à suivre).

Deux médicaments de Roche très attendus, chacun doté d'un consensus de trois milliards de dollars de ventes, ne figurent pas sur la liste car on ne sait pas encore si l'atézolizumab (oncologie) et l'ocrélizumab (sclérose en plaques) seront disponibles cette année ou l'an prochain.

(Ben Hirschler, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Angrand)