BOURSE-Valneva bondit, évalue la possibilité d'un vaccin contre Zika

mercredi 3 février 2016 10h20
 

PARIS, 3 février (Reuters) - L'action Valneva bondit en tête de l'indice CAC Mid & Small mercredi matin à la Bourse de Paris dans des volumes nourris au lendemain de l'annonce par la société spécialisée dans les vaccins de l'évaluation du développement d'un produit contre le virus Zika.

A 10h10, le titre gagne 8,14% à 3,32 euros dans des volumes représentant 2,4 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois sur Euronext. Au même instant, le CAC Mid & Small recule de 0,24% dans des volumes équivalents à 26% de leur moyenne journalière habituelle.

Valneva a annoncé mardi évaluer le développement d'un vaccin contre le virus Zika alors que l'infection se propage sur les deux continents américains.

"L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a décrété hier que le virus Zika constituait une urgence de santé publique mondiale. L'OMS avait estimé en fin de semaine dernière que près de quatre millions de personnes pourraient être touchées par le virus dans les prochains mois alors qu'il se propage en Amérique latine, dans les Caraïbes et en Amérique du nord", rappelle la société dans un communiqué.

Le premier cas de transmission du virus Zika aux Etats-Unis a été annoncé mardi au Texas par les autorités de santé locales, qui ont évoqué une transmission par voie sexuelle et non par une piqûre de moustique.

"Cette approche nous semble cohérente avec le savoir faire de la société et sa stratégie", considère dans un mémo Portzamparc.

"Valneva dispose d'un savoir faire pour concevoir un vaccin contre Zika sur la base d'Ixiaro. Ce choix de développer un candidat vaccin est aussi logique puisqu'il touchera à la fois les populations locales et les voyageurs qui se rendent dans ces pays", juge la société de Bourse indiquant cependant qu'il est encore difficile pour l'heure de se prononcer sur la probabilité de réussite d'un tel projet.

Le virus Zika est apparenté au virus de l'encéphalite japonaise, également un flavivirus transmis par piqûres de moustiques, contre lequel Valneva a déjà développé un vaccin (Ixiaro/Jespect) commercialisé actuellement aux Etats-Unis, en Europe, au Canada et sur d'autres territoires, a précisé mardi Valneva.

Le communiqué:

bit.ly/1JVI3gl (Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot)