LEAD 1-France-La dégressivité des allocations chômage peu probable

mardi 2 février 2016 16h10
 

* Les syndicats contre la dégressivité des allocations

* Le Medef juge que c'est une piste mais pas la meilleure

* Le gouvernement fait pression sur les partenaires sociaux

* La négociation sur la convention Unedic commence le 22/2 (Avec déclaration Gattaz et autres réactions)

par Emmanuel Jarry

PARIS, 2 février (Reuters) - Le retour dans le débat public de l'idée d'indemnisation dégressive des chômeurs contribue à tendre le climat dans lequel les partenaires sociaux commenceront le 22 février à négocier une nouvelle convention de l'assurance chômage (Unedic).

Mais au moment où le chômage continue de battre des records en France, le rétablissement de cette dégressivité, expérimentée entre 1992 et 2001, paraît peu probable à ce stade.

Les principaux syndicats, gestionnaires avec le patronat de l'Unedic, ne veulent pas d'une mesure qualifiée d'"humainement stupide" et de non-sens économique par la numéro 2 de la CFDT.

"On ne va perdre du temps à discuter d'un truc qui ne marche pas", a déclaré Véronique Descacq à Reuters.   Suite...