1 février 2016 / 13:26 / il y a 2 ans

BOURSE-Luxottica chute après le départ de son troisième DG en 17 mois

MILAN, 1er février (Reuters) - Luxottica perd plus de 7% lundi en Bourse de Milan, le départ soudain de son troisième directeur général en 17 mois soulevant des inquiétudes concernant la stratégie du premier lunetier mondial et la capacité de son fondateur à piloter le groupe dans un environnement de marché plus concurrentiel.

Son principal actionnaire et fondateur Leonardo Del Vecchio, 80 ans, va prendre un pouvoir exécutif, resserrant ainsi son emprise sur le fabricant des Ray Ban.

Il héritera de la responsabilités des marchés jusque là assumée par Adil Mehboob-Khan, arrivé de Procter & Gamble en tant que co-directeur général il y a tout juste un an, en pleine crise de gouvernance.

Massimo Vian, jusqu‘à présent co-directeur général en charge des produits et opérations, restera seul directeur général après le départ d‘Adil Mehboob-Khan, annoncé vendredi.

L‘action Luxottica perd 7,12% à 53,45 euros vers 13h15 GMT, les analystes de JP Morgan ayant averti que l‘annonce déboucherait sur “une incertitude et une volatilité du titre accrues à court terme”. Le titre avait pris 27% depuis le début de 2015, le dollar fort ayant favorisé ses ventes en valeur en Amérique du Nord, son premier marché avec 60% de ses ventes.

Leonardo Del Vecchio jouit d‘une bonne réputation dans le secteur, après avoir fait de la société un leader mondial via le rachat de grandes marques comme Ray Ban et Oakley.

Il détient 66,5% du capital du groupe fondé en 1961.

Mais les changements à répétition à la direction du groupe incitent les investisseurs à se poser la question de la stratégie et des projets de succession, notent des analystes.

Leonardo Del Vecchio a déclaré samedi dans une interview au Corriere della Sera qu‘il resterait à la tête de Luxottica au moins jusqu‘en 2017 et qu‘il avait un projet visant à “réorganiser et simplifier” les divisions commerciale, de marketing et d‘études de marchés.

Il a ajouté qu‘il avait déjà commencé à chercher un successeur au sein de la société et qu‘il ne laisserait pas “une si grande entreprise” aux mains d‘un de ses six enfants.

Le fondateur veut promouvoir des changements dans le groupe.

Il a précisé au Corriere qu‘il voulait accélérer le processus de prise de décisions, boucler l‘intégration d‘Oakley et accélérer le développement du commerce en ligne où, dit-il, de plus petits concurrents gagnent beaucoup plus que Luxottica. (Agnieszka Flak, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Véronique Tison)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below