BOURSE-Les minières pénalisées par la mise en garde de Thyssenkrupp

vendredi 29 janvier 2016 12h54
 

PARIS, 29 janvier (Reuters) - Les valeurs minières européennes sont pénalisées vendredi midi par les propos du dirigeant du groupe allemand Thyssenkrupp, qui a averti ses actionnaires des conséquences des difficultés du marché de l'acier.

A 12h44, l'indice Stoxx du secteur européen des ressources de base accuse la plus forte baisse sectorielle en Europe, avec un recul de 2,26%. Au même instant, le Stoxx 600 , qui regroupe les principales valeurs européennes, gagne 0,62%.

A Londres, Antofagasta baisse de 3,698% et Voestalpine cède 4,08% à Vienne.

ArcelorMittal, en repli de 6,22% à 3,466 euros, enregistre la plus forte des quelques baisses du CAC 40 (+0,55%) et Aperam cède 3,61% à 28,58 euros à Amsterdam, quand à Paris Eramet abandonne 3,35% à 20,50 euros.

"Les propos de Thyssenkrupp pénalisent ArcelorMittal et tout le secteur minier", commente un trader en poste à Paris.

Heinrich Hiesinger, le président du directoire de ThyssenKrupp, a prévenu les actionnaires du groupe industriel allemand que celui-ci restait confronté à un environnement difficile sur le marché de l'acier.

"La situation dans le secteur européen de l'acier est en effet préoccupante", a-t-il dit lors de l'assemblée générale du groupe, soulignant la détérioration du marché de l'acier depuis octobre.

Il a jugé "critique" l'état du marché et estimé que cela pourrait conduire à des rapprochements parmi les fabricants européens d'acier plat. (Alexandre Boksenbaum-Granier, avec Maria Sheahan à Francfort, édité par Dominique Rodriguez)