RPT-Uber France condamné à verser 1,2 million d'euros aux taxis

mercredi 27 janvier 2016 13h03
 

(Répétition titre)

PARIS, 27 janvier (Reuters) - Uber France a été condamné à verser 1,2 million d'euros à l'Union nationale des taxis (UNT), une décision liée à un précédent jugement, selon des informations révélées par la presse et confirmées à Reuters par la société.

"Cette décision fait suite à une affaire portée par un syndicat de taxis et concerne l'information des chauffeurs de l'obligation de 'retour au garage' imposée aux véhicules de tourisme avec chauffeur (VTC) par la loi Thévenoud depuis octobre 2014", explique un porte-parole de la compagnie.

"Lorsqu'ils ne sont pas en course, les VTC doivent se diriger vers leur garage ou un parking situé hors de la voie publique", explique-il.

L'UNT reprochait à Uber de ne pas appliquer cette directive, conduisant les voitures à pratiquer une forme de "maraudage".

Uber France est en train d'examiner la décision du tribunal de grande instance de Paris, "et les suites que nous lui donnerons", déclare le porte-parole.

Des chauffeurs de taxis poursuivaient mercredi leur mouvement de protestation contre les VTC, perturbant notamment la circulation près des aéroports de Paris et de Marseille. (Julie Carriat, édité par Yves Clarisse)