ArcelorMittal arrête un site de production espagnol faute de demande

lundi 25 janvier 2016 18h19
 

LONDRES, 25 janvier (Reuters) - ArcelorMittal va mettre à l'arrêt un site de production en Espagne en raison de conditions de marché "extrêmement défavorables", a déclaré lundi un porte-parole du sidérurgiste, dernier en date des acteurs européens du secteur forcés d'adapter leur activité à la baisse de la demande.

Le site de Sestao, au Pays basque, et disposant d'une capacité de production annuelle de 1,5 million de tonnes, sera mis à l'arrêt sans qu'aucune date de reprise n'ait été fixée.

"La direction a pris cette décision au vu de conditions de marché extrêmement défavorables", a dit le porte-parole, évoquant entre autres "la chute des prix de l'acier provoquée par les importations record depuis la Chine à des prix inférieurs aux coûts de production".

Le site de Sestao "sera à l'arrêt à partir de février", a-t-il ajouté.

Les cours mondiaux de l'acier ST-CRU-IDX sont actuellement proches de leur plus bas niveau depuis 2003, ce qui se traduit par une augmentation du nombre de défaillances d'entreprises et de réductions de capacités dans le monde entier, Chine incluse.

ArcelorMittal, qui produit entre 5% et 6% de l'acier mondial, a réduit en novembre sa prévision de bénéfice 2015 en expliquant que les exportations chinoises pesaient sur les prix et que les clients réduisaient leurs commandes.

En Bourse, le cours du groupe a chuté de 57% en 2015 et de près de 15% supplémentaires depuis le début de cette année.

En Espagne, ArcelorMittal emploie 9.500 personnes sur 12 sites, dont celui de Sestao. Il représente à lui seul près de la moitié des capacités du secteur.

(Maytaal Angel; Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)