Des banques françaises pourraient cofinancer Yamal LNG-ministre

lundi 25 janvier 2016 12h17
 

MOSCOU, 25 janvier (Reuters) - Le ministre russe de l'Economie, Alexeï Oulioukaïev, a déclaré lundi avoir discuté avec son homologue français, Emmanuel Macron, de la possibilité que des banques françaises participent au financement du projet Yamal LNG de gaz naturel liquéfié.

Ce projet de 27 milliards de dollars (25 milliards d'euros) est l'un des plus grands projets de gaz naturel liquéfié (GNL) au monde et sa mise en production est prévue pour l'an prochain.

Mais son financement a pris du retard en raison des sanctions internationales qui touchent le groupe russe Novatek , le principal actionnaire du projet aux côtés du français Total et du chinois CNPC.

"En ce qui concerne le projet Yamal LNG, la discussion s'est concentrée sur les questions liées au financement de ce projet par des banques françaises et sur la possibilité de l'organiser de telle manière que les obligations financières soient remplies", a dit Alexeï Oulioukaïev à la presse à l'issue des discussions. (Darya Korsunskaya, Marc Angrand pour le service français, édité par Juliette Rouillon)