USA-Nouveau rappel de 5 mlns de véhicules dotés d'airbags Takata

vendredi 22 janvier 2016 21h58
 

(Répétition mastic §1)

22 janvier (Reuters) - Les autorités américaines ont annoncé vendredi le rappel d'environ cinq millions de véhicules équipés d'airbags du groupe japonais Takata, susceptibles d'être défectueux et impliqués dans la mort de 10 personnes.

Ce nouveau rappel, qui s'ajoute à ceux de plus de 19 millions de véhicules de 12 constructeurs différents, a été décidé après le décès du conducteur d'un pick-up Ford le mois dernier.

Outre Ford, il concerne des Mazda, des Volkswagen, des Audi et certains utilitaires de Daimler, a précisé la National Highway Traffic Safety Authority (NHTSA), l'administration fédérale en charge de la sécurité routière.

"Il s'agit d'une crise de sécurité de grande ampleur", a déclaré un porte-parole de la NHTSA, ajoutant que le dossier était le plus complexe lié à des problèmes de sécurité de toute l'histoire de l'automobile aux Etats-Unis.

En raison d'un défaut de fabrication, les airbags de Takata peuvent se déclencher avec une force excessive et disperser des éclats de métal dans l'habitacle du véhicule. Outre les 10 décès évoqués, ils auraient fait plus de 100 blessés.

En novembre, Takata a accepté de payer une amende de 70 millions de dollars (65 millions d'euros) pour violation des règles de sécurité en vigueur. Le groupe japonais pourrait devoir verser des indemnités de plus de 130 millions de dollars dans le cadre d'un accord amiable avec la NHTSA.

(David Shepardson et Bernie Woodall; Marc Angrand pour le service français)