Pour BP, le pétrole connaît une crise aussi grave qu'en 1986

jeudi 21 janvier 2016 11h28
 

DAVOS, Suisse, 21 janvier (Reuters) - Le directeur général de BP, Bob Dudley, a déclaré jeudi s'attendre à ce que les cours du pétrole restent sous pression au cours des six prochains mois en raison de la perspective d'une reprise rapide des exportations iraniennes.

"Le premier et le deuxième trimestres seront très difficiles", a-t-il dit à des journalistes lors du Forum économique mondial de Davos.

"C'est un énorme choc pour les pays producteurs. Cela me rappelle (la crise du secteur pétrolier en) 1986."

"Les prix vont rester bas longtemps, mais pas éternellement", a-t-il ajouté, expliquant s'attendre à un début de retour à l'équilibre du marché cette année avec la diminution de l'offre excédentaire et la réduction des investissements.

(Jason Neely,; Marc Angrand pour le service français)