BOURSE-AccorHotels recule, Barclays craint une baisse du consensus

jeudi 21 janvier 2016 10h51
 

PARIS, 21 janvier (Reuters) - L'action AccorHotels accuse la plus forte baisse de l'indice SBF 120 jeudi matin à la Bourse de Paris, Barclays ayant ramené son conseil de "surpondérer" à "sous-pondérer" sur le groupe hôtelier, en soulignant notamment un risque élevé de baisse des prévisions du consensus.

A 10h47, le titre recule de 3,93% à 31,68 euros, au plus bas depuis octobre 2014. Le SBF 120 gagne 0,06% de son côté.

"Nous dégradons Accor à sous-pondérer alors que nous voyons un risque significatif de baisse (environ 20%) sur les prévisions du consensus, et nous nous interrogeons sur la direction stratégique du groupe à la lumière de la récente acquisition de FRHI à un ratio de 14 fois l'Ebitda après synergies", écrit dans sa note Barclays.

AccorHotels a annoncé en décembre l'acquisition du groupe hôtelier FRHI Holdings, propriétaire des enseignes de luxe Fairmont et Raffles pour un montant global de l'ordre de 2,6 milliards d'euros.

Plusieurs analystes avaient alors jugé cette opération stratégique pour le groupe français tout en soulignant le montant élevé du prix payé.

Intégrant cette opération, Barclays a réduit ses prévisions de bénéfice par action pour AccorHotels de 17% pour 2016 et de 12% pour 2017 et a également ramené son objectif de cours sur la valeur de 52 à 32 euros.

En termes de valorisation, le courtier ne juge pas AccorHotels bon marché au regard des risques macroéconomiques.

Selon des données Thomson Reuters, AccorHotels se négocie avec un ratio de valeur d'entreprise sur Ebitda attendu pour les douze prochains mois de 7,8, contre un chiffre médian sur 10 ans à 8,2. (Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez)