Italie-Renzi inquiet de la chute des valeurs bancaires

jeudi 21 janvier 2016 08h37
 

MILAN, 21 janvier (Reuters) - Le gouvernement italien suit avec préoccupation la baisse du cours des banques en Bourse mais le système financier du pays est solide, a déclaré le président du Conseil, Matteo Renzi, dans un entretien publié par le quotidien Il Sole 24 Ore.

L'indice des valeurs bancaires de la Bourse de Milan a chuté de 24% depuis le début du mois en raison du regain d'inquiétude suscité par les créances douteuses du secteur.

Banca Monte dei Paschi di Siena, la troisième banque du pays mais aussi la plus vulnérable, est la plus touchée par ce mouvement, sa capitalisation boursière ayant fondu de 59% en moins de trois semaines.

"Nous sommes vigilants et préoccupés par les tensions dans le secteur bancaire, même si cela peut constituer une opportunité", a dit Matteo Renzi à Il Sole 24 Ore.

"Le système est bien plus solide que certains investisseurs ne le craignent (...) Les événements actuels vont faciliter des fusions, des rapprochements, des rachats", a-t-il ajouté.

Le chef du gouvernement a jugé qu'il appartenait au marché de décider de la meilleure solution pour Monte Paschi, toujours en quête d'un partenaire auquel elle pourrait s'adosser.

"Monte dei Paschi se traite à un cours incroyable", a dit Matteo Renzi. "J'aimerais beaucoup que la solution soit italienne mais quel qu'il soit, le repreneur fera une très bonne affaire."

(Valentina Za; Marc Angrand pour le service français)