Le taïwanais Foxconn offre Y625 mds pour Sharp-WSJ

jeudi 21 janvier 2016 07h20
 

TOKYO, 21 janvier (Reuters) - Le groupe de Taïwan Hon Hai Precision Industry, également connu sous le nom de Foxconn, a proposé 625 milliards de yens (4,9 milliards d'euros) pour racheter le japonais Sharp et il a l'intention de laisser en place l'équipe dirigeante afin de rassurer les autorités de Tokyo, écrit le Wall Street Journal jeudi.

L'action Sharp a fini en hausse de 5,79% à la Bourse de Tokyo en réaction à ces informations, qui lui ont fait gagner jusqu'à plus de 20% en séance.

Le groupe d'électronique grand public en difficulté étudie actuellement une autre offre de reprise, élaborée par le fonds d'investissement public Innovation Network Corporation of Japan (INCJ).

Des sources ont dit à Reuters que l'INCJ était favori pour la reprise de Sharp et qu'il prévoyait de fusionner ses activités d'écrans à cristaux liquides (LCD) avec celles de Japan Display, dont le fonds est déjà actionnaire.

L'INCJ envisage aussi de rapprocher la division d'électroménager de Sharp avec celle de Toshiba, ont ajouté ces sources.

Des médias ont rapporté que l'INCJ offrait 300 milliards de yens et des sources ont expliqué que son projet prévoyait la conversion en actions de 200 milliards de yens de dettes.

Des sources gouvernementales ont déclaré à Reuters que la préférence des autorités japonaises allait à une solution nationale afin que le savoir-faire technologique de Sharp reste dans l'archipel.

Des discussions en vue d'un rapprochement entre Foxconn et Sharp avaient échoué en 2012.

(Ritsuko Ando,; Marc Angrand pour le service français)