Vivendi dit ne pas servir les intérêts d'Orange dans Tel Italia

mardi 19 janvier 2016 15h15
 

ROME, 19 janvier (Reuters) - Vivendi, le premier actionnaire de Telecom Italia, n'est pas un "point d'accès" pour Orange dans l'opérateur télécoms italien, a affirmé mardi son président du directoire Arnaud de Puyfontaine.

Lors d'une audition devant une commission sénatoriale, Arnaud de Puyfontaine avait auparavant redit que Vivendi était un actionnaire "industriel et de long terme" de Telecom Italia.

Il a indiqué ne pas avoir de projet avec le groupe de médias Mediaset dans l'immédiat, tout en ajoutant : "Qui sait à l'avenir ?"

Le président du directoire de Vivendi s'est dit ouvert à des collaborations dans le haut débit avec l'électricien Enel et Metroweb. "Nous serons pragmatiques", a-t-il expliqué aux sénateurs.

Vivendi, a encore dit Arnaud de Puyfontaine, n'a pas d'idée arrêtée sur les actifs brésiliens de Telecom Italia et entend étudier toutes les options dans un premier temps.

(Bureau de Rome, Véronique Tison pour le service français)