J&J supprime 3.000 emplois dans la division matériel médical

mardi 19 janvier 2016 13h53
 

19 janvier (Reuters) - Johnson & Johnson a annoncé mardi qu'il supprimerait dans les 3.000 emplois de sa division matériel médical dans les deux années à venir, ce qui conduira le conglomérat de la santé à inscrire une charge de restructuration avant impôt de 2,0 à 2,4 milliards de dollars (1,84 à 2,21 milliards d'euros).

Cette compression des effectifs affectera 4% à 6% des postes de la division.

J&J, dont l'action gagnait 1,3% à 98,25 dollars en avant-Bourse à Wall Street, a par ailleurs confirmé ses objectifs de 2015 annoncés en octobre dernier, soit un chiffre d'affaires de 70 à 71 milliards de dollars et un bénéfice par action ajusté de 6,15 à 6,20 dollars, "lequel exclut certains éléments exceptionnels tels que des charges de restructuration".

Le groupe américain compte par cette restructuration dégager des économies annualisées avant impôt de 800 millions à un milliard de dollars. L'essentiel de ces économies doit être réalisé d'ici la fin 2018, en comptant déjà dans les 200 millions d'économies projetées dès cette année.

J&J emploie actuellement 60.000 personnes dans sa division de matériel médical et 127.000 globalement.

Les licenciements toucheront les segments orthopédie, chirurgie et maladies cardiovasculaires de cette division. Les segments matériel médical grand public, ophtalmologie et diabète ne seront pas affectés. (www.investor.jnj.com/MDFAQ)

(Natalie Glover, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Véronique Tison)