La Bourse de Paris-Les valeurs à suivre mardi (clôture)

mardi 19 janvier 2016 18h16
 

* Valeurs qui se traitent ex-dividende 
    * Le point sur les marchés européens 

    PARIS, 19 janvier (Reuters) - Les valeurs du jour mardi à la
Bourse de Paris, où le CAC 40 a clôturé en hausse de
1,97% à 4.272,26 points, soutenu par la perspective de nouvelles
mesures de soutien à l'activité en Chine, où les chiffres de la
croissance du quatrième trimestre ont confirmé le ralentissement
économique et où la production industrielle a augmenté moins
rapidement qu'attendu en décembre.  
        
    * Les VALEURS liées aux RESSOURCES DE BASE (+1,4%)
ont vivement rebondi, avec l'espoir de nouvelles mesures de
soutien à l'économie en Chine après avoir pâti des
interrogations autour de la croissance chinoise.
    ARCELORMITTAL a avancé de 5,75% à 3,33 euros,
meilleure progression du SBF 120, et APERAM 
de 2,26% à 27,2 euros. 
    
    * Les VALEURS PÉTROLIÈRES, fortement recherchées en début de
journée avec le rebond du cours du pétrole de Brent
 (+3,82% à 29,64 dollars à 17h51), ont limité leur hausse
alors que l'AIE prévoit que le marché du pétrole devrait rester
en situation excédentaire jusqu'à fin 2016. 
    VALLOUREC a pris 2,89% à 5,165 euros, MAUREL &
PROM 1,27% à 2,4 euros et TECHNIP 1,16% à
38,295 euros.
    
    * Le SECTEUR DU LUXE gagne du terrain, soutenu par une note
sectorielle d'UBS qui se montre moins pessimiste que le marché
en dépit des craintes entourant la Chine, l'un des premiers
marchés mondiaux du luxe. 
    KERING, valeur sur laquelle UBS a relevé son
conseil de "neutre" à "acheter", a pris 5,65% à 150,5 euros et
LVMH 2,38% à 140 euros.
    
    * SCHNEIDER ELECTRIC clôture en hausse de 3,56% à
47,85 euros, Morgan Stanley jugeant excessif le recul boursier
du groupe spécialisé dans les équipements électriques basse et
moyenne tension. 
    
    * En revanche, les BANQUES DE LA ZONE EURO (-0,02%)
n'ont pas bénéficié de la reprise du marché. Quatre banques
italiennes ont annoncé lundi, après la clôture de la Bourse, que
la BCE examinerait la stratégie, la gouvernance, les procédures
et les méthodologies de gestion de leurs créances douteuses.
 
    BNP PARIBAS a perdu 0,34% à 44,18 euros, accusant
la seule autre baisse du CAC 40, avec Alstom. 
    * CRÉDIT AGRICOLE SA a pour sa part résisté et
gagné 2,46% à 9,282 euros après avoir annoncé envisager un
bouleversement de la structure capitalistique du groupe bancaire
mutualiste avec le transfert de sa participation de 25% dans les
caisses régionales vers une entité détenue par ces dernières.
 SOCIETE GENERALE, moins exposée à
l'Italie, clôture également en hausse de 2,68% à 35,84 euros.
    
    ALSTOM (-4,48% à 26 euros) a enregistré la plus
forte baisse du SBF 120 et l'une des deux baisses du
CAC 40, le groupe spécialisé dans les équipements ferroviaires
pâtissant d'un effet de son offre de rachat d'actions.
 
    
    * TELEPERFORMANCE a progressé de 4,92% à 74,07
euros, plusieurs analystes se montrant optimistes pour le
spécialiste des centres d'appel. 
        
    * EURONEXT (+2,56% à 43,68 euros) présentera sa
nouvelle stratégie de croissance pour les années à venir au
cours du deuxième trimestre, a déclaré au journal Les Echos
Stéphane Boujnah, le nouveau président du directoire de
l'opérateur boursier, ajoutant qu'il "faut maintenant
recommencer à investir". 

 (Joseph Sotinel et Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par
Jean-Michel Bélot)