VW songe à engager un ex-patron du FBI-presse

lundi 18 janvier 2016 20h07
 

FRANCFORT, 18 janvier (Reuters) - Volkswagen compte engager Louis Freeh, un ex-patron du Federal Bureau of Investigation (FBI), pour l'assister dans ses relations avec les autorités américaines qui enquêtent sur le scandale des tests d'émissions polluantes truqués, écrit le Süddeutsche Zeitung.

Un comité spécial du conseil de surveillance du constructeur automobile doit en discuter mardi, précise le quotidien, dans un article à paraître mardi, et élaboré avec le concours des chaînes de télévision NDR et WDR.

Interrogé à ce sujet, un porte-parole de VW a dit que la société se refusait à commenter des "spéculations".

L'autorité américaine de l'environnement a déclaré la semaine dernière qu'aucun accord n'avait été conclu avec le groupe allemand sur les moyens de remettre aux normes près de 600.000 véhicules diesel dont les émissions polluantes sont jusqu'à 40 fois supérieures aux plafonds autorisés.

(Edward Taylor, Wilfrid Exbrayat pour le service français)