LEAD 2-BOURSE-Les banques italiennes accentuent leur repli

lundi 18 janvier 2016 21h10
 

(Actualisé avec les annonces relatives à la BCE)

MILAN, 18 janvier (Reuters) - Les banques italiennes ont souffert ce lundi en Bourse de Milan et pesé sur l'ensemble du secteur financier européen, en raison d'une dégradation de leurs perspectives aux yeux des courtiers après une année 2015 particulièrement florissante.

Un porte-parole de la Banque centrale européenne (BCE) avait dit dimanche que l'institut d'émission se préoccupait du niveau élevé de créances douteuses de certaines banques de la zone euro et leur avait envoyé un questionnaire à ce sujet.

Le lendemain, quatre banques italiennes ont annoncé, après la clôture de la Bourse, que la BCE examinerait la stratégie, la gouvernance, les procédures et les méthodologies de gestion de leurs créances douteuses.

Les banques en question sont Banco Popolare, Banca Popolare Dell'Emilia Romagna, Banca Popolare di Milano et Banca Carige.

En revanche, Intesa Sanpaolo, la banque d'affaires Mediobanca, Unione di Banche Italiane et Banca Popolare Di Sondrio ont dit n'avoir reçu aucune notification particulière de la BCE à ce sujet.

L'indice bancaire italien a cédé 5,71%, ce qui porte ses pertes depuis le début de l'année à quasiment 17%. Ses deux poids lourds Intesa SanPaolo et Unicredit ont abandonné respectivement 5,0% et 5,37%, soit les deux plus fortes chutes de l'indice EuroStoxx 50 des 50 plus grandes valeurs de la zone euro.

L'action Intesa SanPaolo et celle de Banca Monte dei Paschi di Siena ont été provisoirement suspendues.

L'autorité boursière en Italie, la Consob, a en outre interdit les ventes à découvert sur Monte Paschi et ouvert une enquête sur les transactions effectuées sur le titre, qui s'est effondré de 14,76% après déjà un recul de 14% la semaine dernière.   Suite...