Daimler signe un accord sur son retour en Iran

lundi 18 janvier 2016 10h35
 

FRANCFORT, 18 janvier (Reuters) - Daimler a annoncé lundi avoir signé des lettres d'intention avec deux partenaires iraniens en vue de son retour sur ce marché où il compte ouvrir un bureau dès le premier trimestre, à la suite de la levée des sanctions occidentales frappant la République islamique.

Le groupe industriel allemand a précisé avoir signé des protocoles d'accord avec Iran Khodro Diesel (IKD) et Mammut Group en vue de la création de coentreprises pour la production et la commercialisation de camions Mercedes-Benz et de composants.

Daimler prévoit par ailleurs de redevenir actionnaire de son ancienne coentreprise de moteurs Iranian Diesel Engine Manufacturing (IDEM).

Les premiers camions Mercedes Actros et Axor seront livrés en Iran avant la fin de l'année sous forme de kits CKD ("completely knocked down" ou nécessaire non assemblé) permettant un assemblage sur place.

Après la levée des sanctions annoncée samedi, la Fédération allemande des Chambres de commerce et d'industrie (DIHK) a estimé que les exportations de l'Allemagne vers l'Iran pourraient doubler à cinq milliards d'euros dans les prochaines années.

(Edward Taylor, Véronique Tison pour le service français))